Pétition : Soutenons la résistance non-violente en Palestine

Pétition : Soutenons la résistance non-violente en Palestine
des villageois de BIL’IN et NI’LIN

Les habitants de BIL’IN et NI’LIN, petits villages près de Ramallah, ont choisi la résistance non-violente pour s’opposer au vol de leurs terres et à l’arrachage de leurs oliviers, Israël enfermant de plus en plus Palestiniens (et Israéliens) par la construction du mur et l’extension d’un vaste réseau de colonies récemment construites (en totale illégalité).

Pour ces villageois de BIL’IN et NI’LIN, la terre, les oliviers, c’est la VIE !


Pour résister à cette spoliation et à leur asphyxie économique, les habitants, soutenus par d’autres Palestiniens, des Israéliens et des Internationaux, organisent des marches pacifiques auxquelles l’armée israélienne s’oppose de façon très violente ; désormais, elle tire, de près, et parfois à balles réelles.
A NI’LIN : en trois mois, trois morts (dont un enfant) et quinze blessés graves !
Nous ne pouvons rester silencieux devant cette situation et nous demandons :

  • que cesse la répression violente de l’armée israélienne contre ces marches non-violentes,
  • que le droit international* soit respecté afin que les villageois de BIL’IN et NI’LIN retrouvent leurs terres agricoles.

Cette pétition est soutenue par plusieurs associations dijonnaises : AFPS21, CCFD, CIMADE, MAN Côte d’Or, Mouvement de la Paix, Secours Catholique, UJFP21.

* En réponse aux pétitions que nous avons envoyées au Secrétaire général du Conseil de l’U.E., nous avons reçu la Déclaration de la présidence au nom de l’Union Européenne sur le Proche-Orient, datée du 14 mars 2008 et les conclusions de la 2870ème session du Conseil sur le Processus de Paix au Proche-Orient (26-27 mai 2008). On y lit, au §3 : « L’implantation de colonies de peuplement où que ce soit dans les Territoires palestiniens occupés, y compris à Jérusalem-Est, est illégale au regard du droit international. Les activités de colonisation préjugent du résultat des négociations sur le statut final et compromettent la viabilité d’une solution concertée prévoyant la coexistence de deux Etats ».
Les terres des villages de Bil’in et Ni’lin sont bien confisquées pour permettre l’extension des colonies : Modi’in Illit et Matityahu.

  • Nous vous invitons à signer la pétition sur l’adresse mail : harangue21@gmail.com en indiquant vos nom, prénom, ville, profession et/ou association, message. Des difficultés techniques (bogues !) ne permettent pas, à ce jour, de signer directement en ligne, mais toutes les données sont récupérées journellement et reportées sur la page du site : http://solidarite-palestine21.over-blog.com/, sous la pétition.