Non à la prolifération des armes nucléaires !

Le MAN continuera à soutenir les actions visant à l’abolition de toute arme nucléaire, notamment en demandant l’organisation de la Convention d’élimination des armes nucléaires que le maire d’Hiroshima et bien d’autres appellent de leurs vœux.

Non à la prolifération des armes nucléaires !

La Corée du Nord a procédé semble-t-il -les experts américains ne semblent pas encore certains du caractère nucléaire de ce tir, aucune trace de radioactivité supplémentaire ne semblant avoir été détectée- lundi matin 25 mai au second essai nucléaire de son histoire, deux ans et demi après un premier test survenu en octobre 2006. Cet essai était plus puissant que le premier, il a été suivi par trois nouveaux tirs de missiles de courte portée. Les condamnations ont été unanimes dans le monde, y compris en Chine et en Russie, deux puissances considérées comme proches du régime communiste de Pyongyang.

Le MAN , Mouvement pour une Alternative Non-violente, condamne ces actes qui constituent une grave atteinte à la sécurité de la planète. C’est un véritable recul au moment où le récent Comité Préparatoire de la Conférence de Révision du Traité de Non Prolifération (TNP) de 2010, Comité tenu début mai à New York, a validé un agenda qui permet d’envisager sérieusement la perspective d’un désarmement nucléaire.

La France serait certainement plus crédible dans sa condamnation de la Corée du Nord si elle s’engageait plus résolument à réduire sa puissance nucléaire, et à accompagner les efforts internationaux pour renforcer le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. A New York, début mai, la France s’est opposée à ce que les récentes améliorations d’armes et de leurs vecteurs figurent à l’agenda de la Conférence de 2010 sans doute car elle-même a contrevenu à la lettre du TNP en mettant en chantier le missile M 51. De plus elle a été la seule à insister sur le développement du nucléaire civil, dont on ne peut plus guère nier aujourd’hui qu’il favorise la prolifération.

Le MAN continuera à soutenir les actions visant à l’abolition de toute arme nucléaire, notamment en demandant l’organisation de la Convention d’élimination des armes nucléaires que le maire d’Hiroshima et bien d’autres appellent de leurs vœux.

Contact presse : Lore Bolliet – 01 45 44 48 25